Cie Marche ou RÍve

Cie Marche ou RÍve

Dezakordam

Affiche.jpg

 

Création 1997.

Spectacle tout public à partir de 3 ans.

Durée 45 minutes.

 

 

 

  https://static.blog4ever.com/2013/08/747371/artfichier_747371_4725174_201504095724921.jpg  https://static.blog4ever.com/2013/08/747371/artfichier_747371_4725170_201504095600157.jpg  https://static.blog4ever.com/2013/08/747371/artfichier_747371_4725175_201504095759566.jpg

 

Ce spectacle est le récit de la rencontre poétique entre deux clowns qui se découvrent et apprennent à se connaître. Progressivement ils s'apprivoisent, jonglant avec leur timidité, leur arrogance, leurs humeurs... Ces clowns là ne parlent pas. Une absence de mot qui laisse place à bien d'autres langages : le corps, le geste, la mimique comme autres moyens d'expression, tout aussi esthétiques. Conflits, séduction, drames, tolérance, curiosité et humour créent ensemble le rythme, tandis que personnages, sentiments et techniques artistiques se mêlent pour faire naître l'émotion...

 

« Clowns blancs et tristes, clowns noirs et rigolards, mais aussi mimes, comédiens, jongleurs, chanteurs, la Cie Marche ou Rêve a séduit par l'histoire qu'ils présentent et que les enfants connaissent bien, cette histoire qu'ils rencontrent tout les jours, comment accepter la différence, comment accepter l'autre comme il est. »La dépêche (31/12/99).

 

Selon le parti pris de la Compagnie Marche ou Rêve dans l'ensemble de sa création, ce spectacle est le résultat d'un métissage entre différente techniques artistiques : cirque -essentiellement clown et jonglage (massue, diabolo, balles et balles rebonds-, musique et chant, mime, danse...

 

 

 

https://static.blog4ever.com/2013/08/747371/artfichier_747371_4725177_201504095814723.jpg                https://static.blog4ever.com/2013/08/747371/artfichier_747371_4725178_2015040958244.jpg

 


Pour aller un peu plus loin...


 
Le jeu des comédiens est basé sur le corps, le visage et les émotions. Ce parti pris permet au public de rencontrer des formes d'expression différentes. Toute notre recherche a été menée sur la douceur et la poésie qui se dégagent de la rencontre de ces deux êtres singuliers.

 

Le décor participe à l'univers poétique du spectacle. Il se compose d'une cage, d'une chaise, d'une malle: objets simples et usuels, que l'on peut aisément détourner de leur utilisation première.

 

La partie musicale s'articule sur deux axes :
-une partie « live » chantée, accompagnée, d'une guitare et d'une scie musicale
-une bande son que nous avons voulue diversifier avec Suite pour violoncelle de J.S Bach, Gino des Têtes Raides, Historia de un amor de Pascal Comelade, ainsi que Gare des étreintes de Torgue et Houpin.

 

Les costumes sont sobres, bicolores, chacun ayant une base noire et une couleur correspondant à chaque personnage:
- jaune pour la douceur et la hauteur
- rouge pour l'incertitude et la vivacité

 

Le spectacle se concentre sur la rencontre et l’acceptation de l’autre avec tout ce que cela comporte : ne pas essayer de le changer, ni de le façonner à notre image. C’est de cette différence que peut émerger une force et une richesse commune. Notre travail est basé sur la fragilité, la sensibilité d’une relation humaine. Cependant, ce thème est abordé sans aucun parti pris, et en évitant de tomber dans la caricature ou dans une interprétation manichéenne. Il n’y a ni gentil, ni méchant, un jour on peut s’aimer et le lendemain se déchirer. Une rencontre à l'image de la vie, ni simple, ni simpliste, simplement humaine...

 

Le clown nous permet également d’aborder des sujets dramatiques et universels comme la mort, tout en conservant le recul et l’humour suffisants pour les inclure et les communiquer avec légèreté. Ces thèmes sont présents en toile de fond, en demi-teintes. Juste ce qu'il faut pour éveiller la curiosité et le dialogue tout en laissant une place prépondérante au rire. Enfin, nous avons choisi la base du cirque car un enfant émerveillé par la prouesse technique est d'autant plus sensible et attentif. Le métissage artistique est la base de notre travail. Plus nous utilisons de langages, plus notre univers est riche.

 

 

Pour accéder à l'espace pro du spectacle Dezakordam, cliquez ici :

 

ESPACE PRO DEZAKORDAM

 

 

 

DEZAKORDAM-marche ou reve.jpg

 

 



02/08/2013
0 Poster un commentaire

A dťcouvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 2 autres membres